Pour beaucoup, Paris définit le charme classique. Avec sa sophistication de vieux monde et sa beauté médiévale, Paris est une ville qui a résisté à l’épreuve du temps. Cependant, un nouveau mouvement est en marche dans la Ville lumière. L’influence étrangère suscite de nouvelles tendances, donnant à Paris un tout nouveau visage à explorer.

Lindsey Tramuta, écrivaine et native de Philadelphie, a déménagé à Paris en 2006. Spécialiste de la littérature française, elle adore le côté classique et romantique de la ville. Elle s’intéresse également aux développements de pointe en cours dans la ville.

Quelles étaient ses idées préconçues sur la ville ?

Cela fait plus de dix ans qu’elle a déménagé à Paris. Elle a admis qu’au fils des années, il était difficile de garder en mémoire les clichés qu’elle avait pu avoir à l’époque, mais les plus évidents sont certainement le fait que les parisiens sont impolis.

Partir vivre à Paris :

Par ailleurs, elle a admis que les parisiens ne sont pas du tout impolis, mais distants avec des personnes qu’ils ne connaissent pas. Ils ne sont pas plus colériques que les new-yorkais, a-t-elle indiqué. Elle n’a pas connu la culture de vivre pour travailler qu’elle a connue en Amérique. Elle constate des gens efficaces et concentrés.

Comment a-t-elle été influencée ?

Même si elle adore Paris pour ce qu’il a toujours été, l’optimisme et l’ouverture sont récompensés. Lorsqu’elle avait besoin d’encouragement, son mari et ses amis n’hésitaient pas à la motiver. Le pessimisme qui imprègne généralement l’attitude parisienne est difficile à combattre.

L’astuce consiste à rester qui vous êtes tout en vous adaptant à une vie différente. Cela étant dit, sa carrière a été perçue comme un trait distinctement américain, qui commence à toucher une génération de jeunes professionnels qui se rendent compte qu’ils n’ont pas besoin de se limiter à une carrière pour réussir et s’épanouir.